Détartrage  et cuvelage ballon et réservoir acier

Les ballons acier sont particulièrement vulnérables aux attaques corrosives. Et particulièrement au Maroc, où plusieurs facteurs amplifient la corrosion :
          • Qualité intrinsèque de l’eau,
          • Qualité des aciers utilisés,
          • Absence d’anode.
SWISS MAROC ® a élaboré un protocole permettant de protéger efficacement ces ballons.

Les ballons producteurs ou de stockage d’eau chaude sanitaire, souvent réalisés en acier et acier galvanisé sont, par leur conception source d’oxydation importante.

A l’état neuf, leurs faces intérieures sont revêtues d’un voile de peinture, qui au fil du temps perds ses qualités protectrices. La peinture cloque, le métal se corrode, particulièrement aux points de soudure, et cette fragilisation finit par provoquer des fuites inévitables.

Dans le fonds du ballon, des particules solides tel que le sable, l’argile ou les limons s’accumulent à la rouille en un dépôt boueux, accentuant le phénomène de corrosion.

C’est d’ailleurs ce dépôt qui lors des coupures et des remises en eau se mélange et colore l’eau distribuée de l’installation ; source de réclamations des utilisateurs.

Mais la corrosion des ballons en acier ne se localise pas uniquement dans leurs parties basses. Des nodules de corrosion sont souvent localisés en partie haute, donnant là aussi lieu à des perforations.

Au Maroc, ces phénomènes de corrosion sont d’autant plus fréquents que les constructeurs de ballons ou réservoirs en acier omettent d’installer des anodes.

Souvent oubliée par les constructeurs locaux de ballons ou réservoirs tout acier, l’anode est pourtant le facteur déterminant pour la protection contre la corrosion des ballons d’eau chaude sanitaire.

L’anode est un élément en magnésium inséré au cœur du ballon qui se désagrège plus rapidement que l’acier. L’anode permet de protéger le ballon contre la corrosion interne en l’absorbant.

Au fil du temps, les ions de l’anode se détachent et utilisent l’eau comme conducteur pour se fixer aux parois métalliques des ballons soumises à la corrosion.

La vitesse d’usure de l’anode est liée à la conductivité de l’eau et de sa dureté. Plus l’eau est agressive, plus rapidement l’anode perdra de sa matière et devra être remplacée.



SWISS MAROC ® a élaboré un protocole permettant de protéger efficacement l’intérieur des ballons en acier.

Après avoir, détartré et désoxydé totalement le ballon ou le réservoir en acier, nos techniciens réalise un cuvelage de protection à l’intérieur du ballon.

Ce revêtement, immunisant le ballon totalement de la corrosion et des risques de fuites ou percements.

Au cas où le ballon est déjà fortement corrodé, nous pouvons remplacer les parties les plus détériorées, cette opération est réalisée sur place, sur le lieu de l’installation.

Et pour protéger le plus longtemps possible le ballon des risques de corrosion, nous installons, en son cœur, une anode, spécialement étudiée au rapport du volume de stockage.